Le garde

light1.jpg

Ici, en hauteur, on ressent plus cruellement le froid qu’en bas. Même si en bas, ils râlent de ne pas avoir le projecteur. On n’a rien pour s’abriter du vent, on est ouvert sur quatre cotés. Quand on est tout seul, c’est l’idéal, on peut se coller à la grosse lumière tout en lui faisant balayer la cour comme pour la peindre couleur oeil de chat. Ca réchauffe sourdement le ventre. Quand on est deux, il faut prendre des tours et celui qui n’est pas contre le projo, vautré sur sa chaise, attend en souffrant : les os lui glacent, les mains lui brûlent et les lèvres lui tremblent. Mais il est rare qu’on soit deux, c’est seulement en cas d’alerte. En général on est un.
On ne fait pas grand chose, là-haut, et il ne se passe presque rien. Ils font en bas un tel boulot le jour que la nuit est calme.

Mais on ne se plaint jamais de ça. On ne cherche pas à intervenir. Ca peut sembler paradoxal, alors qu’on s’ennuie à coeur fendre, mais l’action, on n’en veut pas.
C’est qu’on a du temps pour penser, en hauteur, on a une vision d’ensemble. On se souvient de tout ce que l’on entend le jour, quand on essaye de dormir, et à la cantine où ça parle fort. On refléchit si dur et si longtemps qu’on en arrive à de drôles d’idées…
A un moment, par force, on en vient à se demander de quel côté des barbelés sont les vrais salauds. Et alors, il est bon de se

sentir détaché, à dix mètres du sol, hors concours.
On se justifie déjà : c’était la nuit, il n’y avait jamais rien ni personne, on ne voyait que le rond jaune dans la cour noire… Je n’ai rien fait.

Illustration Nono.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :