Bada-plic

rain2.jpg

Notes pour plus tard :

La pluie enfin semble perdre de sa force et je me hasarde hors de mon huis cocher. Il goutte encore, goutte toujours, mais ce n’est plus le déluge qui m’a poussé tantôt à prendre abri. Je cours sur le pavé brillant aux reflets diffractés, éclaboussant d’arc-en-ciel les piétons immobiles. Je suis en retard et le ciel, pour être vraie, n’en est pas moins une très mauvaise excuse. Pourriez-pas avoir un parapluie, comme tout le monde ? Mais voilà : qui veut être tout le monde ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :