Rime et Châtiment

J’ai avalé hier un dictionnaire de rimes,        volume rarissime
Qu’on avait par mégarde, laissé sur une table,        assez stable, en érable
Il était -fait nouveau- couvert de cacao,        un kilo au bas mot

 

book2.gif

 

Depuis, c’est inoui, chaque mot que j’exprime,        en rimes, sublimes
Déclenche des quolibets, les gens sont exécrables,        lamentables notables
Lors je reste muet pour moucher ces fallots,        silentio illico presto.

 

Photo Nono, Seoul.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

«

%d blogueurs aiment cette page :