Fractions

boud.jpg

C’est parfois juste un quart de clin d’oeil,
un brin de sourire,
l’esquisse de la poignée de main.

La moitié d’un pas
le début d’un salut,
l’idée même du geste franc.

Le brouillon épuré d’un soutien,
la trace subtile du voyage commun
ou le râclement de gorge avant la parole juste.

Il en faut si peu pour reconnaître l’ami.

Photo Ange7, Séoul 2006.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :