Pour parler

love.jpg

audio :

Ce concours,
Y’a qu’ça qui compte
C’est pour ca que je cours.
J’me rends compte de mon parcours
Et j’ai pt’être pas toujours
Eté clean, été net,
Mais j’répète à tue-tête
Et à qui veut l’entendre
Que j’veux rendre
La vie possible à supporter.
Pour ça faut qu’j’me dépasse
Et si j’passe d’vant la glace
Des heures à m’entraîner
Faut qu’ça paie !

J’pousse la porte de la boite
C’est blindé comme chez oit
Faut croire que j’suis pas l’seul
A poser un linceul
Sur un passé faisandé
Y’a qu’à mater les gueules
De mes p’tits camarades
Pas un qui soit pas lardé
Que des regards maussades
Des poids lourds à porter.
Faudrait pas voir en nous
Une génération de fatigués :
C’est nos rêves qui nous clouent
Qui nous font les épaules voûtées.
Faut qu’ça paie !

On commence la soirée
Par des chanteurs en diable
Des qui veulent la télé
Pour être reconnaissables.
Moi j’ai pas la matière,
Pas le look, pas la voix,
Mais de toutes manières,
Moi, je cherche une autre voie.
J’essaie pas de devenir la star des boulangères
Je cherche pas la popularité.
Non, il me faut libérer ma pensée
d’une substance étrangère :
J’veux m’désempoisonner
Faut qu’ça paie !

C’est même pas un message,
C’est même pas un appel
Souvent j’ai rien à dire
Parfois c’est le contraire et des mots à la pelle
Des idées, des images,
Se bousculent pour sortir
J’les assemble,
J’les attache
Et j’les dégage pêle-mêle
Faites-en c’que vous voulez !
Faut qu’ça paie !

C’est mon tour sur la scène
Et soudain ça me percute

J’me suis trompé de haine
J’me suis trompé de lutte

Mon désir c’est pas d’faire de la compétition
Pour gagner un sèche-linge ou un four micro-onde
Mon combat intérieur, c’était qu’une illusion
Et vivre… c’est participer au monde.

Faut bouger et changer sans toujours tendre la main
Qu’ça paie ou qu’ça paie pas,
Essayer à tout crin de façonner demain
Et sans baisser les bras
Devant tout c’qui nous tue et qui nous rend chagrin
Tous les trucs qui vont pas.
Vivre au monde, par ses mots,
Et par ses actions.
Suivant ses idéaux,
C’est ma nouvelle mission.

Photo Ange7, Macau 2006.

Publicités

3 Réponses to “Pour parler”

  1. claudette oriol-boyer Says:

    22 décembre 2006
    Salut Bruno,
    J’ai visité les rubriques et lu les nouvelles (j’ai bien aimé le sifflet et le garde) et pas mal d’autres textes. Si je comprends bien tu as commencé en septembre 2006? Et pour les chansons, il me semble, en écoutant celle-ci, que tu n’as pas de musique sur les paroles. Mais peut-être est-ce mon ordinateur qui n’étant pas aujourd’hui sous ADSL ne capte pas tout.
    En tout cas,tous mes compliments pour cette écriture assidue que j’ai eu plaisir à lire.
    Fin janvier je t’enverrai en retour quelques extraits de textes que je viens d’écrire et qui doivent paraître à ce moment-là.
    Car, bien sûr, je dis oui à ton « vivre au monde par ses mots ».

  2. B2G Says:

    je ne sais pas si ça ferait une bonne chanson
    mais ça ferait une bonne déclamation sur
    une scène de slam poésie les vraies
    celles qui sont loin trés loin du showbiz

  3. 5h12 Says:

    Merci pour vos encouragements.
    Il n’y a, effectivement, aucune musique dans les liens audio.
    C’est juste une lecture du texte pour rendre un peu les jeux de sonorités que l’écrit étouffe.
    Pou le slamer avec réussite, il faudrait encore trouver un rythme.
    J’essaierai peut-être. (cf les deux versions audios du texte « In » https://5h12.wordpress.com/2006/12/09/in/ )

    A bientôt, j’espère.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :