Rue des Moulins

sdf.jpg

audio :

En ôtant le bonnet de mes tifs, je m’ébouriffe
Et l’électricité statique pointe ses piques
Jai pas l’air vif, je suis pas sportif
Et souvent on me réplique que j’ai une tête à cliques

Je suis pourtant pas méchant
J’ai un chien, qui m’aime bien
S’il fait parfois ses dents sur les passants
C’est son instinct, pas le mien

Moi j’ai un tracas qui va pas
Je fais une allergie au mépris
J’en demande pas mais j’en reçois
On me dit que c’est la vie

Je suis pourtant pas méchant
J’ai un chien, qui m’aime bien
S’il grogne souvent sur les bonnes gens
C’est qu’il n’y en a pas un qui tende la main

Je marche, c’est vrai, au Beaujolais
C’est pas le bonheur, mais ça passe les heures
Au début je croyais que ça rendrait beau le laid
Mais aucune liqueur n’illumine le coeur

Je vis pourtant, même si je vis dehors
J’avais un chien que j’aimais puis qui est mort
Il ne dérangera plus les gens qui passent
Et moi-même je sens que je m’efface…

Photo Laurent Hazgui, Association Les Enfants de Don Quichotte.

Publicités

Une Réponse to “Rue des Moulins”

  1. Roger et Christiane Says:

    Il y a du Brel, il y a du Nougaro… ou de l’Abd el Malek….
    Nous aimons beaucoup ce que tu fais.
    Tout le fan-club d’OZE (Hautes-Alpes) te souhaite une très bonne année ainsi qu’à Emma! (désormais européenne à part entière)
    Tous nos voeux de bonheur, de santé.

    Deux fidèles lecteurs et admirateurs!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :