Toiles de chutes

fils.jpg

Fil-à-fil, elle tisse, intersection, interstice, attention à l’artiste.
La proie vient, la proie vole, la voilà qui s’y colle.
Picasso-pique-assiette, des ses pattes aiguillettes, lui fait tourner la tête.
Et la fait, Ramsès II, cocon délicieux.

Photo Ange7, Séoul, avril 2007.

Publicités
Publié dans AUDIO, JOURNAL. 2 Comments »

2 Réponses to “Toiles de chutes”

  1. Posuto Says:

    Etonation. Mais qu’est-ce donc ?
    C’est quand même pas des fils électriques ?

  2. 5h12 Says:

    Ben, si c’est des fils. Du câble internet pour la plupart.
    Et c’est pas, style, un endroit spécial à Séoul; c’est la rue entre chez moi et l’arret de bus.
    Et encore le floutage (y’avait la tête de Mahomet dans le fond 😉 )en a effacé quelques uns…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :