Au surmarché superréaliste

beaux-ensembles-sdb.jpg

Duvet d’eider prêt à coudre
Assorti au baldaquin,
Impérial casaquin
Criblé de lapis en poudre.
Etabli de dadaïste
En vrai bois de Macassar,
Avec visage du Christ
En poignée de tiroir.
Sentence d’ouléma sage
Eleveur de lucilies,
Petite boîte à présages
Pour pythie à l’hallali.
Falariques acérées
frottées de pâte de coing,
A la pointe du progrès
Servies à brûle-pourpoint.

Et s’il vous plaît – Mademoiselle,
Deux cents litres de dentelles.

Illustration « Manufrance 1970 » repiquée chez La Veuve Tarquine.

Publicités
Publié dans JOURNAL. 5 Comments »

5 Réponses to “Au surmarché superréaliste”

  1. Posuto Says:

    Dites-donc, Ange 22178569 ! J’allais vous parler d’un jeu littéraire qui vous plairait peut-être, mais je me demande si vous n’êtes pas TROP FORT. Pfft.
    http://unjouretpaslautre.blogspot.com/2007/04/paroles-plurielles.html
    Comme ça démarre d’une photo, ça pourrait vous inspirer.
    En tout cas, dans votre texte, il y a des trouvailles, petites merveilles ! La seule critique : aucune remarque sur la magnificence du carrelage de cette salle de bain ?!?!
    Kiki

  2. 5h12 Says:

    Coucou, Kiki!
    Merci, j’irai ptet ben jouer un peu chez les paroles plurielles…
    Le carrelage, c’est le même que chez mes grands-parents; mais eux l’avaient en bleu.
    Un drôle de camaïeu.

  3. Ludion Libre Says:

    Décidemment, moi aussi c’est le carrelage qui m’a le plus surpris !!! La coiffure de cette charmante créature n’est pas mal non plus ! Manufrance ! Ca c’était vraiment une source intarissable de connaissances sur la vie intime des objet de notre quotidien…

  4. sardine Says:

    Dites-moi votre catalogue à la prévert me plait bien
    je commanderais bien la robe de chambre, rien que de la voir j’imagine son contact plastifié sur mes écailles…brrrrr

  5. 5h12 Says:

    Ludion, Sardine, merci de la visite. Si vous êtes amateurs de vieilleries, allez donc prendre le thé chez la veuve Tarquine, révérence parlée, son blog fleure bon l’antiquité.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :