Lettre de rémission

envol1.jpg

Je te pardonne.
Tu n’as pas vu comment le ciel a croulé au sol en décombres,
Tu n’as pas entendu, au vent, la chanson lente et profonde,
Tu n’as pas compris que le jour avait mis sa capuche d’ombre,
Je te pardonne.
Tu n’as pas étouffé humant la brume des fugantes secondes,
Tu n’as pu retenir mon bras quand on m’a compté dans le nombre,
Tu n’as pas su enfin fermer les yeux, avec moi, sur le monde.
Et tu es, mais je te pardonne.

Illustration Ange7 .

Publicités
Publié dans JOURNAL. 3 Comments »

3 Réponses to “Lettre de rémission”

  1. sardine Says:

    Moi qui connais bien le vent, je ne l’avais jamais encore vu porter capuche…à moins qu’à Marseille, ainsi vêtu, il ne devienne vent-rapeur, vent-rageur ?

  2. Posuto Says:

    N’empêche… Emouvant maintenant ?
    C’EST PAS BIENTôT FINI D’êTRE BON ?
    Malgré mes menaces répétées, ce blog continue d’exceller. Gasp.
    (et l’illustration est la cerise sur le gâteau, re-gasp)

    Kikikapréciedrôlement

  3. 5h12 Says:

    @sArdIne : A (coeur) Marseille, rien d’impossible ! Merci des mots.
    @Kikika : Merci beaucoup beaucoup (!!!) Dites, y’ pas inflation sur les “k” du prénom ?
    Attention à ne pas finir kikikikokètn’konkourkokompètdekokeliko…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :