Au suivant

L’air de rien sous son chapeau,
Gris et terne dans son manteau,
Le resquilleur passe à l’assaut.

Il se faufile dans la file,
Et coulant comme une anguille,
il s’immisce incognito.

Il est couleur de mur du fond,
Il est sans pays, sans saison,
Se confond avec l’horizon.

C’est un prestidigitateur
Qui apparaît sans crier gare
Devant l’impatient en retard.

Illustration Ange7.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :