Au Banana Bar (I)

bouquetdebottles.jpg


Plus tard, tu repousses la porte. Tu n’as nulle part autre où aller. Tu t’assois au bar, à l’étroit entre plusieurs saoûlards, front bas et nez dans leur whysky-coca; l’espoir enterré au ras du sous-verre. Leur air hagard, le cafard qui suinte à travers leur regard de cernes sombres, l’inanité de leurs membres rigides te pousse à t’interroger.
Tu plantes tes mirettes dans le grand miroir derrière le bar. Au fond, tu fais semblant d’y croire, mais tu sais que l’or pur, la vérité, l’amour tous ces beaux graals en berne, ne se trouvent pas entre ces tabourets à la mousse déchirée. Tu aspires plutôt à une autre histoire, un truc sans fard où tu réaliserais tes rêves.
Tu réfléchis encore un bon quart d’heure, puis tu lâches ta tête d’entre tes mains, et enfin, tu pars.

Photo Ange7, Seoul 2007.

Publicités
Publié dans AUDIO, JOURNAL. 1 Comment »

Une Réponse to “Au Banana Bar (I)”

  1. Posuto Says:

    C’est donc une histoire qui commence au lieu de finir alcoolisée. Une note d’espoir dans un monde saoul ?
    Kiki 🙂
    (PS, avez-vous tu reçu notre mail ?)


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :