La recette du bonheur

mamiecaillou.jpg

Pour faire mon gâteau préféré,
il faut des « thé Brun », du café,
beaucoup de beurre, autant de sucre,
et de la pluie trente minutes .
Pendant que l’eau bat la fenêtre,
tremper un à un les biscuits
dans le café qui refroidit.
C’est opération délicate,
il faut imbiber sans casser,
Il faut que la pâte soit moite
mais garde son intégrité.
Aligner au fond de son plat,
un beau placard quatre par trois.
Tandis que les gouttes redoublent,
mélanger le sucre et le gras
jusqu’à l’obtention d’une crème
à damner un saint en carême.
Lors avec tout l’art du maçon,
beurre-mortier, brique-biscuit,
monter un mur qui fleure bon
jusqu’à épuiser les produits.
Bien que la tentation soit grande,
ne pas consommer sur le champs,
mais au frigo -ou au Greenland-
laisser durcir les éléments.
On peut sur la dernière couche,
-qui doit être faite en biscuits-
napper de chocolat coulis
pour mettre une dernière touche.
Moi, je n’y ajoute plus rien,
et tandis que la pluie s’éteint,
j’attends que lentement soit prêt,
enfin, mon gâteau préféré.

Photo « La cuisine de Mamie Caillou« .

——————————————————————————-
Par ailleurs, l’année dernière, à la même heure : Respire
————————-——————————————————

Advertisements
Publié dans AUDIO, JOURNAL. 9 Comments »

9 Réponses to “La recette du bonheur”

  1. mamie caillou Says:

    Bonjour,

    Aucun problème pour la photo.
    Je peux même dire que je suis très fière que vous ayez choisi ma photo pour illustrer votre texe, je devrais dire poème !!!
    Et si vous êtes ok je vais faire comme vous, le publier en mettant un lien vers votre site.
    merci encore et si vous n’etiez pas loin je vous ferai ce gâteau qui semble-t-il vous ramène en enfance.
    Mamie Caillou

  2. 5h12 Says:

    Chère Mamie Caillou, c’est d’accord bien sûr !
    Et croyez bien que je regrette de ne pouvoir accepter l’invitation… 😉

  3. hightea Says:

    Je passais pour une bouffée d’oxygène…mais une bouchée de gâteau fera l’affaire…A demain

  4. 5h12 Says:

    Et un autre petit morceau, pour la route ?
    C’est qu’elle est longue la route, pour les citoyens du net…

  5. Cuisinecrea Says:

    Bonjour,
    Moi qui connaît ce gâteau depuis mon enfance, je trouve votre poême absolument magnifique, toute l’explication y est, dites avec des mots parfaitement choisis, je vous félicite et vous remercie de nous faire partager cela. C’est Mamie Caillou qui m’a indiqué le chemin de votre site et je l’en remercie également.
    Si cela vous dit, ma recette se trouve ici.
    http://cuisinecrea.canalblog.com/archives/2008/06/30/9282845.html
    Bien cordialement, cuisinecrea.

  6. Yanne Says:

    Je cherchais cette recette… je tombe sur votre poème et je pleure bêtement (mais non pas bêtement voyons !)

    Merci 🙂

  7. Ange7 Says:

    Bonjour Yanne, et bienvenue !

    Nous sommes nombreux(ses) apparemment à avoir des liens forts avec ce gâteau tout simple.
    La famille, l’enfance, il évoque des moments que l’on regrette de ne pouvoir revivre, des personnes qui nous manquent et que l’on voudrait revoir… ce sont des bouchées de nostalgie en somme.

  8. lillithlanoire Says:

    Miam! Voilà qui me ramène à de doux souvenirs….

  9. Ange7 Says:

    Oui, tout le monde aime ce gâteau !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :