Allons z’aux champignons !

mush.jpg

Le canif à la taillole
Attifé comme un tartarin
Un panier d’osier à l’épaule

Je suis déjà en position
A l’heure où sur la bonne mer
Le soleil fait ses ablutions

La colline a ses confidents
A qui elle offre ses secrets
Il faut écouter ardemment

Parfois quelque parle-pointu
Vient respirer un peu l’automne
Qui fleure bon quand il a plu

Moi, je l’aime depuis toujours
Je la connais comme ma poche
Je sais les sentiers alentours

Au pied des chênes et des bruyères
Cachés sous le pastis de feuilles
C’est là, regarde, leur tanière

A la saison des champignons
Pas de botaniste novice
Il faut trier les faux des bons

Sous le soleil pâle qui brille
Je ne me baisse en vérité
Que si je trouve des morilles

Photo DR, retouches Ange7.

 

——————————————————————————-
Par ailleurs, l’année dernière, à la même heure : Bon vin ne saurait mentir ( in version 1/2)
——————-——————————————————

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :