Corde sensible

pinkish.jpg

Il en faut des bedeaux,
dans les limbes d’immeubles,
pour faire monter-descendre,
à la force, à la corde,
ces millions d’ascenseurs
qui nous portent sans peine.

Les pauvres, torses nus,
proches de la chaudière,
ont de par leur service
des bras démesurés.
Et tout le jour, ils hissent,
avec des « han » d’efforts.

C’est qu’il n’y a plus de cloches,
en ce siècle profane !
Le pape qui trouva
cette reconversion
n’est pas peu fier de lui
et compte ses millions.

Photo « dans l’ascenseur », ∑mª, Séoul 2007.

 

 

 

——————————————————————————
Par ailleurs, l’année dernière, à la même heure : Pour parler { slam 😉 avec audio ! }
Ce concours, / Y’a qu’ça qui compte / C’est pour ca que je cours. / J’me rends compte de mon parcours…
——————-——————————————————

Publicités

3 Réponses to “Corde sensible”

  1. posuto Says:

    Super billet. Super photo.
    (et super idée papale, by the way. Tiens, ça donne envie de créer une secte, juste pour voir…)
    Kiki 🙂

  2. Protolapon Says:

    C’est qui ce presque trio de trois grâces dorsales??? Des aubergines? Des contractuelles?

  3. 5h12 Says:

    Coucou Kiki !
    Merci pour les « super ».
    Photo d’∑mª à qui je dois piquer des clichés pour les montrer à tout le monde parce qu’elle croit toujours que ses photos sont bof. Je m’insurge et la preuve !

    Protolapon, ce sont des « hôtesses d’ascenseur » dans un supermarché !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :