De la tectonique

 

ip.jpg

Quand elle m’a dit « je te plaque »,
J’croyais qu’elle parlait rugby.
Mais elle a ponctué d’une claque
Et tout à coup j’ai compris.

Elle, qui prenait chaqu’ matin,
Deux heures pour s’habiller,
En trois temps est dans le train,
placards vides, valises bouclées.

Et je reste, en caleçon,
Interdit, la porte ouverte,
Statue sur un paillasson
Contemplant la rue déserte.

Photo DR.

 

——————————————————————————-
Par ailleurs, l’année dernière, à la même heure : A l’étalage
La mandarine irradie la gourmandise comme un soleil couchant. On sait, passée …
————————-
——————————————————

Publicités
Publié dans CHANSONS, JOURNAL. Étiquettes : , , , , . 1 Comment »

Une Réponse to “De la tectonique”

  1. tilu Says:

    un vrai court métrage… extra…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :