tkt tkt tkt

.

preying.jpg

Notes pour plus tard :

 » Alors les poulettes, ça picore ?  »
Roland, leva doucement sa main droite ; du pouce, de l’index et du majeur réunis, tapota trois fois sa large paume gauche, ouverte et plane.
 » Tkt, tkt, tkt !  »
Lucie et Martine s’arrêtèrent net de cancaner mais ne levèrent pas même les yeux sur lui. Elles fixaient leur salade de fast food comme si elles devaient y trouver un billet gagnant de la loterie. Roland chercha autre chose à ajouter, ne trouva pas, fit volte-face et alla se commander à boire. Il n’avait pas fait deux pas que le tchitchat des filles reprenait dans son dos. La conversation minuscule de deux souris. Roland, soda payé, cannette de papier-carton en main, revint par la bande. Il s’assit à deux tables à peine, en épieur. Nouveau silence. La basse-cour se fige quand l’air charrie l’odeur du renard; toutes proportions gardées. Jean à moitié sur les fesses, le marcel 100% coton, ce n’était pas un méchant, ce Roland. Ni un rusé. Il ne cherchait à voler qu’un sourire. Mais les demoiselles prirent le large dans un froufrou; elles allaient, ailleurs, étaler leur plumage bariolé.

Illustration Ange7.

——————————————————————————-
Par ailleurs, l’année dernière, à la même heure : Le buzz (in version 1/2)
La guêpe, gainée d’or et noire de gala, exhibe volontiers ses lignes impeccables
————————-——————————————————

Publicités

Une Réponse to “tkt tkt tkt”

  1. tilu Says:

    Je suis sure que j’ai déjà croisé ces poulettes et ce renard….


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :