Aux quatre vents

.
quatre.jpg
.
Comme on pensait, tu t’en souviens,
que l’on serait toujours ensemble,
que le temps ne saurait glisser,
entre nous quatre, un filet d’air.
Vois comme tout va de travers.
Je suis seul en terre étrangère,
à composer de mauvais vers
que je ne t’envoie déjà plus.

Et les autres ont disparu.

Qui par le ciel, qui par la mer,
on ne sait pas même où ils errent.

Solitaires et sans nous.

Photo Ange7, Séoul 2007.

——————————————————————————-
Par ailleurs, l’année dernière, à la même heure : Pin Pon Pin
La pharmacie, c’est étrange, clignote orange. Un signe de la croix. Elle ouverte et si verte, ma foi, à chaque fois
————————-——————————————————

Publicités
Publié dans JOURNAL. Étiquettes : , , , . 3 Comments »

3 Réponses to “Aux quatre vents”

  1. drôle d'oiseau Says:

    Il fait gris aujourd’hui…

  2. 5h12 Says:

    Salut, drôle de zoziau, ben c’est pas les vacances, la littérature : faut bien qu’ça caille et qu’ça souvent grisaille pour qu’ça parfois exulte !

  3. lepapillonbleu Says:

    Dans la vie tout est rarement tout noir ou tout blanc…c’est plus souvent gris 😉


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :