Coffee Machine

Comme la journée va, j’avance au kawa. À heure fixe, je prend mon fix de caféine. Toute ma monnaie disparaît dans la fente fine de cette machine. Et mes pièces en dégringolant dans ses entrailles en fer blanc font un cliquetis aigrelet, un concert laid, sans harmonie, de xylophone gondolé et rouillé par la constante pluie de café au lait.

Photo DR, retouches Ange7.

——————————————————————————-
Par ailleurs, l’année dernière, à la même heure : Pain quotidien (avec audio)
Nous voilà bien dans le pétrin, / Au lieu de l’habituel mégot / Le boulanger un beau matin
————————-———————————————

Publicités
Publié dans JOURNAL. Étiquettes : , , , , . Leave a Comment »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :