Bientôt l’automne

Quand on sera bien en automne,
Je te confierai un secret.
Celui de la couleur des pommes,
Du goût du vent et des regrets.

À petits mots, je dirai comme
j’ai vu un jour l’amour passer.
Passer tout près, un bel automne,
Passer tout près, mais pas assez.

Ses yeux étaient couleur d’automne,
Sa peau avait le blanc du lait,
Un frais parfum de cardamome
L’accompagnait où elle allait.

Elle avançait, reine au royaume,
D’un pas noble qui enivrait,
Tant que les arbres de l’automne
Sur son chemin se découvraient.

Comme les feuilles au vent d’automne,
Aux chorégraphies compliquées,
Ses boucles en suivez-moi-jeune-homme
Volaient piquaient et repiquaient.

Mon coeur à ces pointes pilums
S’est ouvert une grave plaie
Que tous les baumes de l’automne
Couvrent sans pouvoir apaiser.

Voilà que je suis à l’automne,
Qu’importe s’il est remâché :
Ce souvenir est mon opium,
Et je ne peux m’en détacher.

Photo Ange7, Séoul 2008.

-*-
-*- Besoin de karma ? Tentez donc un article au hasard du journal de 5h12 -*-
-*-

Publicités
Publié dans AUDIO, CHANSONS, JOURNAL. Étiquettes : , , , . Leave a Comment »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :