Disparaissons

Nouveaux audios :

* Vie cruelle *

 

A chacun sa recette

Est-ce assez ?

 

Photo Ange7, Séoul 2008.

 

-*-
-*- Besoin de romance ? Tentez donc un article au hasard du journal de 5h12 -*-
-*-

Advertisements
Publié dans AUDIO, JOURNAL. 2 Comments »

2 Réponses to “Disparaissons”

  1. Protolapon Says:

    Oh j’adore cette histoire de cuisine vue comme une salle de torture! Un vrai bonheur de fantaisie! Et le second poème semble un pastiche d’un texte de Prévert!

  2. Ange7 Says:

    Merci beaucoup, Protolapon !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :