Bateler

écho


 

J’ai déjà dit à l’occasion, quand on m’a posé la question : je suis opposé à la rime.
Elle muselle le sublime, elle clôt en un carcan étroit l’idée qui devrait, selon moi, batifoler dans l’infini.
Intolérante, elle asservit : elle met le poète en chaînes.
Elle commande aux mots qui nous viennent un agencement affecté. Elle transmue la réalité.
Elle réduit l’imagination à une échelle famélique et veut imposer sa logique au chaos de la création.

 

Illustration Ange7, 2008.

 

-*- Un peu grrr ? Tentez donc  article au hasard du journal de 5h12 -*-

Publicités
Publié dans JOURNAL. Étiquettes : , , , . 3 Comments »

3 Réponses to “Bateler”

  1. tilu Says:

    Toi quand tu écris ,tu fais des rimes dans ta prose…. On a toujours l’impression de lire des vers… sans y être enfermé…

  2. ginkgo Says:

    Magnifique poème en prose …

  3. 5h12 Says:

    Merci Tilu et Merci Ginkgo !

    La suite en audio samedi


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :