Dîner en ville (VII)

Dîner bw

 

Héros prodigue que la vie
A fait rouler au précipice,
Le dégradant, sans préavis,
De la surface aux abysses.

La misère est un puits profond
Et son ascension, un supplice,
Car ses  parois tout à fait lisses
Garantissent qu’on reste au fond.

Mais si, gagné par l’anémie,
Le prisonnier, enfin, renonce,
Une transparente infâmie
Comme au fer rouge le dénonce.

Et ce sceau semble signifier 
La marque de sa condition,
Les regards sur lui modifiés
Et sa subreptice exclusion.

(à suivre)

Illustration Ange7, 2008.


 

-*- Votre NécromancieN tourne en rond ? Tentez donc article au hasard du journal de 5h12 -*-

Publicités
Publié dans CHANSONS, JOURNAL. Étiquettes : , , , . Leave a Comment »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :