Friandise (I)

Coton Candy

 

Domestiquée en gobelet,
peut-être peut-on regretter
que la barbe à papa n’ait plus
son air insoumis, chevelu.

On perd le jeu de picorer,
lèvres bées et tête penchée,
en happant des bouchées menues
où la boule se fait pointue.

Ici on mange par pincée,
le sucre-coton coloré,
c’est plus facile et moins confus
mais l’allégresse n’y est plus.

Finie l’impression de porter,
sur un bâton, mal ajusté,
et risquant de choir sur la rue
comme un nuage suspendu. 

 

 

Photo ∑ma, Seokcho 2008.


-*- Fatigué(e) de grognonner ? Accordez vous un article au hasard du journal de 5h12 -*-

Publicités
Publié dans CHANSONS, JOURNAL. Étiquettes : , , , . 2 Comments »

2 Réponses to “Friandise (I)”

  1. tilu Says:

    Tout se perd alors?
    Une barbapapa en godet ,
    c’est comme une sucette sans baton
    c’est triste à pleurer…

  2. Ange7 Says:

    Bien d’accord, Tilu ! Et pourquoi pas un pan-bagnat, mixé, à boire à la paille tant qu’on y est ! 😉


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :