La fièvre et la torture

Te râpiti e te honu

Aucun argument raisonné
Ne parvenait à ses oreilles.
Par une tragique merveille,
Il n’entendait rien qu’à moitié.
Et cette part, toujours pareille,
Était celle qui l’agréait.

Moralité :
Rien ne sert de discourir, il faut partir, point.

*  *  *  *  *  *  *

———————————————————————————————————————-
Proverbe :
Ce n’est pas à un vieux singe, mon pote, que l’on apprend à faire les meilleures soupes (à la grimace).
———————————————————————————————————————- 
 

Dessin : « Les fables de La Fontaine en tahitien« .


-*- Goûtez la douceur d’un article au hasard du journal de 5h12 -*-

Publicités
Publié dans JOURNAL, PROVERBES. Étiquettes : , , . 2 Comments »

2 Réponses to “La fièvre et la torture”

  1. taibou Says:

    magnifique, j’adore


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :