chanson de variété

raviolis vapeur

 

Des raviolis aux trois repas,
peut-on concevoir telle horreur,
et comprenez-vous, votre honneur,
la rage qui arma mon bras ?

Bien sûr, j’ai d’abord menacé,
j’ai mille fois claqué la porte,
mais elle faisait toujours en sorte
de me reprendre à son filet.

Son amour et ses doux appâts,
son bel esprit et son humour
je m’en régalais chaque jour
et ne m’en rassasiais pas.

Mais les raviolis maudits,
avec leur mine détestable,
qui seuls envahissaient la table,
un matin j’ai dit : c’est fini.

Juge, je sais, c’est en prison
que vont pourrir tous les infâmes
mais les raviolis de ma femme
jamais ne m’y retrouveront.

 

 

Photo Ange7, Séoul 2009.


-*- Goûtez le kraquant d’un article au hasard du journal de 5h12 -*-

Advertisements
Publié dans CHANSONS, JOURNAL. Étiquettes : , , , , , . Leave a Comment »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :