Filer à l’indienne

dessin d'élenfant

Note pour plus tard :
L’éléphant brame à fendre l’âme. Dans la nacelle de bambou, qui se dandine sur son dos, le bon brahmane a fait monter une malle et quelques paquets. La bête a saisi tout le drame : le départ, le déchirement et s’il ne verse aucune larme, il pleure intérieurement. Puis le cornac grimpe à son cou et lui fait signe d’avancer. À pas lourds et à pas comptés, ils quittent la propriété. Adieu jardin, c’est pour toujours, pense tristement l’éléphant qui entend dans son dos fermer la grande grille du palais.

 

Photo ( et dessin 😉 )  Ange7, Séoul 2009.


-*- Goûtez le laiteux d’un article au hasard du journal de 5h12 -*-

Publicités

9 Réponses to “Filer à l’indienne”

  1. Juste moi Says:

    Les adieux, les départs, les abandons sont autant de déchirements alors pour les animaux ? ont-ils cet attachement autre ? N’est-ce pas plutôt la main qui les nourrit, qui les caresse qu’ils apprécient et ce, quel que soit le lieu ?
    bonne journée

  2. Ange7 Says:

    Bonne question ! À vrai dire, Juste moi, je n’en sais rien. Des chats, des chiens, dit-on, font des kilomètres après un déménagement pour retrouver leur ancienne demeure…
    Pour mon texte, en tous cas, j’avais besoin d’un éléphant nostalgique ; j’ai eu la chance d’en trouver un !

  3. magali Says:

    J’ai une dette de je

  4. Ange7 Says:

    Est-ce Magali, envers un éléphant ? Il y a malheureusement, peu de chance qu’il l’oublie…

  5. Ange7 Says:

    Je ne sais trop, Magali, aurais-je été, ainsi, jadis, prodigue de joies et de titres de noblesse 😉 ?

  6. magali Says:

    Si tu es BC, que tu es un corsaire de Corse, que ton chiffre fétiche est le 9, que Ramatuelle et Correns évoquent quelques images pour toi, que tu es capable de trouver l’inspiration dans (un) Robert, que la solution aux problèmes est toujours dans ta poche, tu es bien cet homme-là.

  7. Ange7 Says:

    Eh bien dites donc —nom d’un petit poisson!— : carton plein. C’est tout exact. Moi qui croyais, me fondant dans une mégapole, avoir disparu à l’étranger… 😉


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :