Montrer pâte blanche

petit pain

Notes pour plus tard :
On les croirait crues, ces brioches ! Pourtant ces petits pains de riz sont tout prêts à être engloutis. C’est que la vapeur éthérée, douce cuisson au diapason, ne flétrit pas comme la flamme. Et l’aliment sort du panier, son luxueux sauna d’osier, impeccable et immaculé. Ebloui, on hésite presque, à y planter ses crocs sauvages. Mais on devine, avec raison, le moelleux de la chair tendre, et l’elastique  mouvement du pain qui reprend dans l’assiette tout son dodu d’avant les dents. Alors on craque, et on croque. Seul bémol, c’était à prévoir, ayant affaire à bonne pâte et à si molle complexion : le goût est ténu, indolent, sa discrétion est presque fade. C’est un peu mâcher du nuage.

Photo ∑ma, Corée 2009.


-*- Goûtez donc le yang (et le ying) d’un article au hasard du journal de 5h12 -*-

Advertisements

2 Réponses to “Montrer pâte blanche”

  1. posuto Says:

    Nuage ? Nuage ? Vous avez dit nuage ?.. Comme c’est nuageux…
    😉
    RV

  2. Ange7 Says:

    RV, ne mâche pas la bouche pleine ! 😉


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :