Expo Photo 7 et 8

Un jour sur deux, de petits textes écrits pour accompagner l’expo photo de Charles GIUBERGIA.

Photo Charles GIUBERGIA

Macro-géo

Pascal nous l’a bien dit : nous sommes, nous les homoncules, pris en pince entre le minuscule et l’infini. La règle peut apparemment s’appliquer à tout le vivant et cette roche, de plus près, n’est-elle pas un paysage ? On y distingue des passages et des vallées, des monts, des vaux, des bois, des eaux… C’est la carte fidèle d’une terra incognita parfaitement secrète.

* * * * * * *

Photo Charles GIUBERGIA

Les ondulations immobiles

Quelle force faut-il pour pétrifier l’instant ? Ces fières vagues bleues, à diadème d’écume, le temps sut les saisir dans la danse sublime de leur balancement. Il figea en génie leurs vives variations et la teinte éternelle de leur ancien état.

.

-*-
Envie d’autre chose ?
Tentez donc un
article au hasard du journal de 5h12
-*-

Publicités
Publié dans JOURNAL. Étiquettes : , , , . 2 Comments »

2 Réponses to “Expo Photo 7 et 8”

  1. J. Says:

    Carte secrète mais parfaitement cernée dans la main – macromi-géo et paf, un monde pour miniputiens.

  2. Ange7 Says:

    C’est un peu comme La Terre Vue du Ciel mais sans les fumées de l’hélico !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :