Le bon motif

ursin

Notes pour plus tard :
Sur le perron s’étalait une mosaïque naïve de galets fantaisie figurant un oursin. Voilà qui lui convenait à merveille ! Elle était toute ainsi : un coeur rouge et vif, hérissé de saillies redoutables, une coque fragile et pourtant parée pour le combat, un danger, en un mot. Aussi, ne l’approchait-on qu’avec mesure et lenteur. Sans cette lettre aux accents déchirants -et me conviant sur l’heure, je me fus contenté, à mon habitude, d’un hommage épistolaire, pour rappeler, avec quelques douceurs de langage, mon bon souvenir à la belle. Mais voici qu’elle avait besoin de moi, avouait se trouver en situation périlleuse et mandait mon expertise. Ce serait une joie de voler à son secours et l’occasion, fort commode, de me trouver au plus près d’elle.
Je sonnai : j’allais enfin savoir de quoi il retournait…

Photo Ange7, Le Rayol 2009.


* ° * // Et juste pour le zèle, un article au hasard au milieu du bazar ! \ * ° *

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :