Une halte

Frame

Notes pour plus tard :
À l’étape, le corps, d’abord, ne voulait pas croire à son répit. Les jambes, se remémorant la longue route de marche, ne cessaient de trembler et les épaules, bien que libérées de l’accablant sac de voyage, avaient des élans de sang comme si un croc de boucher voulait les soulever de terre. Les estomacs qui braillaient depuis des heures se contentaient pourtant de la portion minime du jour et un peu d’alcool fort venait tirer sur les consciences un rideau salutaire qui masquait à la fois notre fatigue extrême et l’indigence de notre situation. Puis le miracle de la jeunesse se produisait, comme chaque nuit : le sommeil nous abreuvait de rêves et d’espoir et emplissait si bien nos veines de sève saine et de vigueur que nous étions, tôt matin, prêts à partir, le coeur ragaillardi.

Photo Ange7, Quinson 2009 .


=°= Et pour prolonger la visite : un lai au hasard =°=

Advertisements

6 Réponses to “Une halte”

  1. DBardel Says:

    Il y a une question que je me pose depuis un bon moment. Je le fais sur cette note, mais j’aurais pu tout aussi bien le faire sur n’importe quelle autre…
    As-tu déjà publié tes textes ?

    • Ange7 Says:

      La réponse est « non », DB, mais j’aimerai plutôt dire « pas encore »…
      J’en caresse l’envie, contemple la possibilité ; publie-t-on de la poésie aujourd’hui ?

  2. DBardel Says:

    Si l’on publie toujours de la poésie ? Ma foi, oui ! Au Cherche-Midi, par exemple. Ou chez José Corti. C’est un genre littéraire que je connais très mal (et même pas du tout), mais je me dis que si je viens chez toi pratiquement tous les jours, c’est qu’il y a probablement quelque chose dans tes textes qui « accroche » même des gens comme moi.
    Un recueil, c’est plus facile et plus agréable à feuilleter qu’un site internet…
    M’enfin bon. Ma question n’était motivée que par mon insatiable curiosité ! 😉

  3. drôle d'oiseau Says:

    Bien sûr qu’on publie de la poésie aujourd’hui!!!! Il existe tout un tas de (toutes) petites maisons d’édition, très dynamiques, qui se battent pour diffuser leurs auteurs comme elles peuvent, en contournant les réseaux Gallimard, Flammarion etc. qui monopolisent les rayons de la fnac et autres…et bossent avec des libraires motivés!

  4. Ange7 Says:

    Si l’auteur se motive, un de ces quatre, p’t-et qu’il pourrait sélectionner des textes et rencontrer ces éditeurs et libraires motivés ?
    Je tiendrai ta curiosité informée, DB, et te demanderai alors des pistes, drôle d’oiseau !

  5. DBardel Says:

    J’ai trouvé il y a quelques jours une page ouaibe (en cherchant de futurs éditeurs pour moi, peut-être, un jour…) dont j’avais gardé l’adresse précieusement dans mes favoris, me disant : « Ça, c’est pour Ange7 ».

    Va voir là : http://www.atelier-imaginaire.com/default_page.php?menu=5&page=2

    Je viendrai me faire dédicacer un exemplaire !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :