Un destin grêle

Jour de pluie

Étant, en fait, peu informé des conflits internationaux, je ne sais avec certitude si le raffut d’enfer, qui sévit dehors, c’est la guerre, ou les intempéries. La terre en reçoit pour son grade, ça frappe dru à coups de poing, ça tombe fort, ça vient de loin. Si l’armistice se signe, ou si l’accalmie se dessine, j’irai constater les dégâts. Combien de fleurs, au champs d’horreur, sont passées d’éclat à trépas ?

Photo Ange7, Ramatuelle 2009.


=°= Et pour prolonger la visite : un sirvente au hasard =°=

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :