Pin de fable

La pigne de pin

Tombée du pin, elle trépigne et sautille sur les aiguilles. Quand me ramasse-t-on, se lasse la pigne. Étant de bouillant caractère, elle veut lancer sa carrière dans le théâtre de l’âtre. J’y ferai des étincelles, prédit-elle, les ceps autour crépiteront d’admiration. Mais par-là passe l’écureuil, l’oeil enjôleur. Il caline et cajole le cône, l’emporte dans son arbre, et quand ils sont bien seuls, l’effeuille. Dès qu’elle a perdu ses rondeurs, le séducteur, se renfrognant, se défait du trognon en le poussant par le balcon. Quelle pomme j’ai été, se désole la pauvre dépouillée. Lui, dans son antre, sans l’entendre, contemple content la provision de cotillons qu’il amasse sur le dos des candides.

Photo Ange7, Ramatuelle 2009.


=°= Et pour prolonger la visite : un youyou au hasard =°=

Advertisements
Publié dans JOURNAL. 2 Comments »

2 Réponses to “Pin de fable”

  1. tilu Says:

    Pomme pomme , t’es tu fait mal?
    J’ai les écailles en marmelade
    le trognon tordu et les pignons volés…

  2. Ange7 Says:

    Trognon, voilà le mot que je cherchais ! Du coup, j’ai retouché le texte, merci Tilu !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :