Les aveux de l’innocente

On ne peut pas dire qu’elle fit des secrets, non, elle annonça d’emblée la couleur : le mariage en blanc, cygnes et montgolfière, la garden party, trois cents invités, gants et ferrari, église connue, cloches à volonté ;  enfants, deux, pas moins, mais quatre c’est bien, école privée, yoga, karaté et  foot pour les fille, polo pour garçons (water et hippique), chinois mandarin,  HEC ou, mieux, MBA aux States, métiers de la banque ; investissements, rente immobilière, évasion fiscale, retraite aux Seychelles, villa pieds dans l’eau  ; et puis crémation.
Considérant qu’il venait, seulement, de demander l’heure, il prit, fort logiquement, ses jambes à son cou !

Tableau de Marc Chagall « La Baie des Anges » 2009.


=°= Cliquez pour un véridique article au hasard =°=

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :