Contemplatif

Au bleu fort de mon horizon,
dans l’épaisse intensité du temps qui reste,
je m’assieds sur le sol en humble posture,
face à la nature.

Genoux joints, entourés de mes bras,
je suis un point de suspension,
une ronde boule qui roule, sans bouger,
vers sa méditation.

La pâleur du jour qui monte
est ma bure sobre,
puis le soleil de midi
mon costume de cérémonie.

Sous les os de mon crâne,
les eaux de la pensée cessent de s’agiter
et, plus calmes,
prennent une autre clarté.

À celui qui sait attendre,
dans la lumière tendre,
se révèle chaque fois,
et sans faillir, la voie.

Photo Ange7, Nice 2009 .


=°= Cliquez naïvement pour un article au hasard =°=

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :