cui-cui

C’est un sage aménagement que de garder toujours un mètre entre le sol et ses semelles.

Il faut prendre de la hauteur, élever ses aspirations, pour tutoyer le zen Zéphyr.

Quand on flotte ainsi, aérien, le quotidien n’a plus de prise et l’on se grise d’exister.

C’est un luxe très abordable on ne saurait le conseiller trop à qui toujours se lamente.

Illustration Ange7 2010.


=°= sur un clic, clac : un article iconique au hasard =°=

Publicités
Publié dans JOURNAL. 2 Comments »

2 Réponses to “cui-cui”

  1. Zaile Says:

    une jolie leçon de sagesse…

  2. Ange7 Says:

    Merci Zaile ! Et vous vous y connaissez, y’en a plein vos billets !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :