intracostal

Comme elle longe la côte avec paresse, la crampe prend le temps d’enfler et de se raffermir.
Pour qu’on la sente mieux passer, elle s’électrise au passage d’une puissance orageuse.
Puis, elle s’apprête à bondir, éclair, tonnerre, à retentir dans la poitrine.
Acérée, longue et fine, lame vive, enflammée de douleur.
Soudain sans douceur se contracte et frappe.
Directement au coeur.

Illustration Ange7 2010 .

=°= sur un clic, clac : un article ludique au hasard =°=

Advertisements
Publié dans JOURNAL. 2 Comments »

2 Réponses to “intracostal”

  1. Gilbert Pinna, le blog graphique Says:

    La crampe fulgurante, incendiaire, qui va au bout des choses.

  2. Ange7 Says:

    Oui, Gilbert (vous permettez que je vous appelle Gilbert ?), ou bien celle qui sonne l’alerte…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :