ordre forcé

Aux tenants de l’ordre forcé, se pourrait opposer la propension spontanée. Une réaction bondissante aux ressorts incontrôlés. Le contre-coup désordonné du coup qui voulait la mater : une échappée tourbillonnante défiant les mailles du filet.

Illustration Ange7 2010.

=°= sur un clic, clac : un article théorique au hasard =°=

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :