La fièvre et la torture

Te râpiti e te honu

Aucun argument raisonné
Ne parvenait à ses oreilles.
Par une tragique merveille,
Il n’entendait rien qu’à moitié.
Et cette part, toujours pareille,
Était celle qui l’agréait.

Moralité :
Rien ne sert de discourir, il faut partir, point.

*  *  *  *  *  *  *

———————————————————————————————————————-
Proverbe :
Ce n’est pas à un vieux singe, mon pote, que l’on apprend à faire les meilleures soupes (à la grimace).
———————————————————————————————————————- 
 

Dessin : « Les fables de La Fontaine en tahitien« .


-*- Goûtez la douceur d’un article au hasard du journal de 5h12 -*-

Publié dans JOURNAL, PROVERBES. Étiquettes : , , . 2 Comments »

Repartir du bon pied

 

Tous les matins, quelle affre, impossible de me souvenir quel est le bon pied. Celui qui étale les cacas canins ou celui qui démarre le paso doble ? Quelle plante d’abord poser pour ne pas subordonner toute ma journée à une terrible malédiction ? Comment éviter les nuages épais de la poisse qui sont toujours tout prêts à éclater sur nos têtes en orages de petits ennuis et gros tracas ? Alors ? Le gauche ou le droit ?
C’est à vous enlever l’envie d’aller travailler…

Photo Ange7, Philippines 2008.

Proverbe :
A tout prendre, autant reprendre, précis, un lundi premier du mois. Un truc pareil, mieux qu’un réveil, ça te recale un homme, recta.

 

— Belliqueux ? Tentez donc un article au hasard du journal de 5h12 —

Publié dans JOURNAL, PROVERBES. Étiquettes : , , , . 2 Comments »

Lundi minuit

On reprend en douceur, ce lundi, et pour les fans de métempsychose frustrés, une alternative assez proche : l’immortalité.

Dans la famille Vaudou, voici les poupées abandonnées après usage qui cherchent à se supprimer sans y parvenir.
Ca donne Viva Voodoo, un petit jeu débile qui n’est qu’un prétexte pour quelques animations non moins potaches.

Si vous passez les 2000 points, signalez-vous !

Voodoo update :


Proverbe :

Si bouddha ne bouda pas tant le gouda qu’il ne goûta le bout de gras, c’est qu’il pratiquait, ma foi, l’ascèse éclectique.

Souffle court

Proverbe :
Inspiration, aspirations, inspiration, disparition : c’est la respiration du poète.

Photo Ange7, Philippines (Madredejios) 2008.

Publié dans JOURNAL, PROVERBES. Étiquettes : , , . 2 Comments »

Ô Bonne-Mère !

bonne-mere.jpg

Semaine difficile, en dents de scie bien acérée, pour les Marseillais, éliminés, coup sur coup, de deux coupes différentes.
Mais, comme souvent, les pauvres minots sont incompris. Lors du dernier match, par exemple, personne n’a remarqué qu’ils appliquaient, la mine fière, de nouvelles méthodes révolutionnaires. Ils jouaient sans les pieds ! Sans même toucher le ballon. Ils se campaient sur leurs jambes et, le regardant passer, essayaient, par la seule force de leur pensée, l’esprit sportif comme disait Coluche, de détourner vers les filets sa trajectoire blanche et noire.
Bon, c’est expérimental et cela n’a pas marché… Mais tout de même, ils ont trente ans d’avance.
Quinze points de retard, mais trente ans d’avance.

Proverbe :
Ce n’est pas parce qu’on est paranoïaques, que tout le monde doit nous en vouloir.

Photo DR, retouches Ange7.

——————————————————————————-
Par ailleurs, l’année dernière, à la même heure : Hissez haut ! (avec audio)
Pas de soucis surtout, hurle le capitaine ! / Plus de quille, de mat, de voile de misaine, /
————————-——————————————————
Publié dans JOURNAL, PROVERBES. Étiquettes : , , , . 4 Comments »

Et pis Fanny ?

.
mire.jpg

Proverbe :
Les rois fainéants ont apporté, contre toute attente, le désordre, la mire et le sang.

Illustration Ange7.

Publié dans JOURNAL, PROVERBES. Étiquettes : , , , . Leave a Comment »

Tapis Rouge

theredcarpet.jpg

Sortez du grand placard
Les couverts en ivoire,
La soupière de Chine,
Les hanaps en argent
Et la dentelle fine
De la nappe d’antan.

Faites apprêter des mets
Fameux et parfumés
Et prévoyez des vins
Capiteux et divins.
Que tout soit à l’envi :
Je dîne en compagnie.

Photo ∑mª, Séoul 2007.

 

Proverbe:
Quand on a pas un sou vaillant, on assouvit ses envies en rêvant.

Le Béjaune

 

familly.jpg

Quand il pointe son nez,
A la goutte de lait,
Les railleries l’assaillent
Jusqu’à ce qu’il s’en aille.

Maladroit de ses mains,
Idiot, quand il raisonne.
Il rêve d’être quelqu’un
Mais ne devient personne.

Superflu et serein,
Toujours au beau milieu
Puisqu’il ne sert à rien,
Il le fait de son mieux.

Quand tout le monde vaque,
Vaillant, les bras chargés,
Il devient un obstacle
Malaisé d’éviter.

On lui bute dedans,
On trébuche, on se cogne,
On y perd tout son temps
On gâche sa besogne.

Car c’est lui le nouveau,
Le blanc-bec et le niais,
Qui pleure comme un veau :
Le dernier arrivé.

 

 

———————————————————————–
Proverbe :

L’or des ginkgos, c’est la monnaie-du-pape des bouddhistes.

ginkgo-4.jpg

Photos ∑mª, Séoul 2007.

C’est bien égal

goforit2.jpg

 

Les gars qui jouent au go,
Là-bas à la campagne,
Tandis que leurs compagnes
S’échangent des ragots,
Collent comme escargots
Aux pierres de montagne
C’est la vie de cocagne
Et le temps à gogo.

Proverbe :
Le go se joue à trois: un qui gagne, un qui sombre, un dernier qui regarde.

Photo Ange7, Ichon 2007.

Au tourniquet

metro.jpg

Aux quat’ chemins, quand vient choisir
Dame, si on veut pas planter là
Et puis faner et puis moisir
Il faut s’avancer au-delà

Prendre la route comme on respire
Ne pas s’en retourner d’un pas
Connaître mieux, connaître pire
Vaut mieux que ne connaître pas

Pour chaque main qui se retire
Quand on veut en toucher la soie
Une poignée vient démentir
Que c’est toujours chacun pour soi

Des compagnons pour compatir
Des obstacles que l’on combat
Le chemin lézarde à loisir
Et chaque mot et un débat

Quand viendra le temps de finir
A l’inévitable constat
Pouvoir encore une fois se dire
Bons ou mauvais, j’ai fait les choix

Photo Ange7, Séoul 2006.

***

 

Proverbe :
Au tourniquet, pas de hasard, chacun sa file, et file droit !

Série B

banana.jpg

Dans mon film de série B,
Les acteurs sont des babouins,
Patibulaires parrains,
Habillés comme des abbés .

Ils élaborent un complot
Pour écumer Bamako
Et faire main basse sur
Un stock de bananes mûres.

Dans mon film de série B,
Le héros est un blaireau :
Un genre de Bernard Hinault
Pas un James Bond au rabais.

Après bathes aventures
Et brefs rebondissements
Quelques sutures, une biture,
Avec ébahissement

Il retrouve les babouins
Balançant dans des hamacs
Et il les prends bel et bien
Les quatre mains dans le sac.

***

Proverbe : Chacun fait son cinéma. Moi, j’ai une drôle de bobine.

 

Illustration Ange7.

Le thaumaturge

auto.jpg

Il change le vin en ivresse
Tourne en ridicule la messe.

D’une noix fait une noyée
Avec des pêches des péchés

Pour un parterre d’insomniaques
Il rend la nuit dionysiaque.

C’est un fou, c’est un charlatan
Mais c’est un prophète épatant !

 

 

Proverbe :
A bon chat, c’est un bon chat, ça, madame.

Illustration Ange7.

Tant de sagesse

ama_preventive_oralhealth_lev20_theteeth_01.jpg

Proverbes :

Il y a loin de la soupe aux fèves.

Il ne faut pas faire la moitié des choses à moitié.

Souvent femme marie.

Chez le docteur, chaque tousseur a tendance à se croire le plus mal du couloir.

Illustration Provided by: DeEtte M. DeVille, M.D.

Schboïng !

 schboieng.jpg

Proverbe :

L’élastique qui
lentement
s’étire
est
prompt
à revenir
!

Illustration Ange7.

Promesse d’un visage

balias.jpg

Il y a, ma petite gueule cassée,
dans l’échancrure de ton visage,
une griffe qui a passé
en charriant un beau carnage.

C’était il y a loin déjà
il ne reste qu’une rivière,
lissée et rosie mais bien là
ponctuant ta mine singulière.

Peinture Balias.

 

Proverbe : Qui veut voyager loin ?

A quoi ça tient

120.jpg

Si j’avais décidé de n’écrire qu’un billet par mois, pour lire cette 120ème note, vous auriez dû patienter dix ans !
Quel temps gagné, hein ?
C’est fou, non ?

De rien.

Illustration Ange7.

Proverbe : On ne peut compter que sur ses doigts.

A chacun sa recette

autopsie.jpg

 

L’autopsie de la mayonaise
Révèle une force mauvaise
De l’huile frappée à la fourchette
Des épices réduites en miettes

SOS blancs d’oeufs battus
On tord on plie, on tranche, on coupe
Combien de légumes ingénus
Ont fini ainsi dans la soupe ?

Ma cuisine est un atelier
Où la torture est élevée
Au rang d’art, au rang d’art.

L’huile chauffe pour le châtiment
Des beignets qui iront dedans
Sur une autre plaque brûlante
Ce sont des pâtes qu’on tourmente

Je porte un tablier, des gants,
Bien pratiques pour les tâches de sang
Mes ustensiles sont métaliques
J’ai même un fouet… électrique !

Ma cuisine est un atelier
Où la torture est élevée
Au rang d’art, au rang d’art.

Photo « Autopsie », Ange7, Séoul 2007.

Proverbe : Il n’y a que maille à partir qui m’aille (ou qui parte, ça dépend des fois).

Bye Bye Song

sentence1.jpg

audio :

ou

Elle avait le don sans pareil
De me froisser dès le réveil
Et m’engueulait tous les matins
A six heures dans la salle de bain

Elle pointait du doigt mes rondeurs
Avec un air réprobateur
Appuyait là où ça fait mal
Et elle me faisait la morale

En se réjouissant à l’avance
Elle mesurait ma déchéance
Et agissait comme un compteur-
A-rebours de ma dernière heure

Tenant un constat de notaire
-Additionner, jamais soustraire-
Elle notait tout sans oublier
Le moindre écart, le moindre excès

Tous ces reproches résumés
Dans le chiffre qu’elle me tendait
Elle gardait un silence de mort
Qui suintait « faut faire des efforts »

C’est terminé,
à la poubelle
j’ai balancé
ma balance, elle
ne fera plus
la loi
chez moi.

Photo « sentence » Ange7, Séoul, 2007.

Proverbe : Recette régime kilo perte poids protéine, visite lien internet populaire site !

Heure indûe

Oulà !

J’ai overslept et là, passé midi. L’inspiration, Léon, ben dis donc.

De plus on m’appelle, on me tiraille et vaille que vaille, faut qu’j’y aille.

Demain, demain, ce sera mieux demain.

Soyons op-ti-mis-tes !

Proverbe : Souvent chari varie.

Attention Fragile

Il reste une lueur d’espoir, parait-il.
Faudrait voir à pas l’éteindre.

Le grand pessimisme souffle à tout rompre.
Les mains en cloche, sur la flamèche, tenons bon.

macdo.jpg

Photo « Hong-Kong Park », auteur inconnu.

Proverbe : conso, conso, cons sots, consommons !

 

Circulez

barriere1.jpg

Y’a toujours, t’as remarqué?, une rambarde, une barrière avec deux côtés, l’un bon, l’autre mauvais. C’est pas toujours les gentils qui l’emportent mais le jeu consiste avant tout à glisser, selon le vent, du côté des gagnants. Si tu sais pas choisir ou si t’es malchanceux, ça pleut dru sur ta tête, pour bien marquer ton erreur. Si tu te repends bien, t’as droit à un deuxième essai. Mais attention au vent qui bien souvent s’est détourné quand t’avais les yeux baissés. C’est la guigne mais parfois, tu te trompes plusieurs fois d’affilée. C’est ce genre d’épreuve qui fabrique des veuves et des veufs tout neufs.

Photo Ange7, Séoul 2005.

Proverbe : Rien ne sert.

NB : nouvel audio sur le texte « In »

moins 8

Un vent aiguisé d’angles aigüs strie les pommettes exilées en terre de froid. Le reste du corps, pantalon, chaudes chaussures, chaussettes, chaussettes, tricot, chemise, pull-over, manteau, gants, moufles, écharpe, couvre-oreille et capuche, le reste hiberne sous une tonne de textile.
C’est qu’il faut pourtant bien regarder où l’on marche !

wind.gif

Expressions de saison :

Froid de bleus,

Faire bande de canards à part

Hurler avec les hou-hou-houuuuuuuuuuu

Un vent à décornée les yeux

Illustration Ange7

Tennis

Leçon de suspension…

hautvol.jpg

Photo(s) Nono, Séoul 2006

juste pour
la
s    e    c    o    n    d    e

il vole

 

Proverbe : Rien ne sert de Nadal, il Fédérer à point.

Faut voir…

Machine à abs-moudre

Monter à cru, croire encore, recommencer, s’égosiller, zigouiller, bégayer voire, publier, prendre la carte, voter, théoriser, sauter au cou, creuser un trou, pleuvoir, absoudre, moudre, mordre et mouvoir.
Je ne suis pas contre.

***

Proverbe : Qu’on pousse pour passer ou qu’on se laisse dépasser, va, on arrive.

Photo-montage Ange7. 

La Rochefoulcamp.

Proverbe : Après la pluie… le sol est glissant.