Chavane !

Chavane !

Ça souffle et ça fait pas semblant.
D’abord l’orage, sourdement, se contente de gronder.
De loin mais s’approchant.
On sent déjà qu’on ne va pas y couper.
Tout claque au vent, rien ne résiste sa violence.
Il gonfle et s’enfle à chaque passage.
La pluie éparse frappe la terre à coups pugnaces et répétés.
Elle sonne comme une rancune.
Qu’a-t-elle tant à reprocher ?
Bientôt, l’étoffe se déchire dans un grand tremblement.
C’est comme si cédait soudain le ciel accablé.
L’eau verse à pleins seaux sans discontinuer.
C’est à se demander …
Où se tenait-elle, jusqu’ici, toute cette pluie ?

Photo Ange7, Ramatuelle 2009.


* ° * // Et juste pour la nostalgie, un article au hasard au milieu du bazar ! \\ * ° *

Publié dans JOURNAL. Étiquettes : , , , . 2 Comments »