La cache

inventaire.jpg
Il y a dans l’arrière-boutique
A y regarder de plus près
Des cartons dont la pile oblique
Et des boîtes mal alignées
.
C’est que de ton dos bouleversant
Tu as fait chavirer l’échelle
C’est que mes mains en te cherchant
Ont fait valdinguer les archelles
.
Te coursant pour te dévorer,
T’évitant quand tu voulais mordre
L’espièglerie de nos baisers
Nos cœurs ont causé ce désordre
.
Là, ta tête s’est renversée
Parmi les sacs, offrant ton cou
Et ta chevelure étalée
Couvrant les pots de ses flots fous
.
Ici, ton corps dans les paniers
N’a creusé qu’une inflexion
Terrestre quand il résistait
Éthéré dans son abandon
.
À y regarder de plus près
Avec ses flèches et sa musique
On dirait qu’Amour est passé
Dedans notre arrière-boutique

Illustration Ange7.

——————————————————————————-
Par ailleurs, l’année dernière, à la même heure : la chanson du Vers de terre (avec audio)
La radio a révélé /Un truc qu’on n’attendait pas / Tout le monde est resté coi /Quand le doc m’a annoncé /
————————-——————————————————