Dîner en ville IX (et fin)

isolated

Les mains tendues des malchanceux
Lui semblent une étrange peinture
De rameaux tordus et osseux,
Sombre forêt, triste nature.

Dehors, dès la porte franchie
La froidure, déjà, l’embrasse
L’amante a les mèches blanchies
Mais l’appétit toujours vorace.

La nuit commence son approche,
Comme chaque soir, Honoré,
Cherche un lit Hôtel de la cloche,
Un abri sûr pour y sombrer.

Voilà sa vie parmi les hommes
Mais il persiste à s’acquitter,
Malgré l’exubérante somme,
Du loyer de la liberté.


(fin)


Photo Ange7, Séoul 2009
.


-*- Écoutez donc le nasillement d’un article au hasard du journal de 5h12 -*-

Publicités
Publié dans CHANSONS, JOURNAL. Étiquettes : , , , . 1 Comment »

La lézarde

déchirure

Elle est longue et elle est sévère
ta déchirure
Elle te griffe sur l’avers
de la figure

On devine qu’elle sillonne
en profondeur
Que ses lancinations rayonnent
jusqu’à ton coeur

Trouverais-tu des mains capables
de la fermer
Que sa rayure ineffaçable
demeurerait

Photo Ange7, Séoul 2009 .


-*- Écoutez donc la jonglerie d’un article au hasard du journal de 5h12 -*-

Publié dans JOURNAL. Étiquettes : , , , . 1 Comment »

Bon prince

Stefan cel Mare2

Prends, avant de partir, tout ce qui tient dans tes mains, tout ce que tes bras peuvent serrer ; reviens remplir des sacoches à ras-bord ; au voyage suivant, bourre des valises, gonfle des sacs. Emporte sans remords, pille ma vie à pleines poignées, captes-en les instants, saisis les souvenirs. Je ne veux rien garder : tout est à toi ; tout est pour toi. Que ferais-je de tout cela au tombeau ?

 

Photo Ange7, Pitesti, Roumanie 2008 .


-*- Goûtez le caramel d’un article au hasard du journal de 5h12 -*-

Publié dans JOURNAL. Étiquettes : , , , . 3 Comments »