Dîner en ville (IV)

More Metro

Honoré, quiet, saisit son Graal,
Religieusement, à deux mains,
Et sent à travers le métal
Le doux brûlant qu’elle contient.

Comme on soulève une couronne,
Pour se proclamer roi d’ici,
Entre ses lèvres qui frissonnent
Il se verse un peu d’ambroisie.

Aussitôt son corps décharné
Sort de l’usuelle léthargie,
Et se souvenant qu’il est né
Réveille ses sens endormis.

De nouveau il voit les couleurs,
Son nez reconnaît les parfums
Et dans la salle de clameur,
Perçoit son coeur qui bat, enfin !

(à suivre…)


Photo Ange7, Séoul 2008.


-*- Votre BaobaB tourne en rond ? Tentez donc article au hasard du journal de 5h12 -*-

Publié dans CHANSONS, JOURNAL. Étiquettes : , , , . Leave a Comment »