Issue d’au secours

.

Je ne suis pas insatisfait
De la mission qui m’est confiée,
Mais disons en sincérité,
Que si le choix m’était laissé
C’est pas là que je signerai.

Y’a du boulot, bon, je le fais.
Je récure, s’il faut récurer.
Je ne fais pas le dégoûté,
Mais c’est dur de se passionner
Pour l’émail que je fais briller.

Car moi, j’ai un petit secret,
Un penchant que nul ne connaît,
J’occupe toutes mes soirées
À façonner un Colisée
En briques de papier mâché.

Architecte ! Ça, j’aurais aimé.
Dessiner des ponts et chaussées,
Des monuments démesurés,
ou des jardins bien agencés.
Créer pour la postérité.

Aussi je frotte et je balaie,
Les yeux rêveurs, tout occupé,
À mes arches et à mes allées.
Ne me réveillant tout à fait
Que quand s’achève ma journée.

 

Photo Ange7, Séoul 2008.

-*-
-*- Besoin de jubilation ? Tentez donc un article au hasard du journal de 5h12 -*-
-*-

Publicités
Publié dans CHANSONS, JOURNAL. Étiquettes : , , , . Leave a Comment »

tkt tkt tkt

.

preying.jpg

Notes pour plus tard :

 » Alors les poulettes, ça picore ?  »
Roland, leva doucement sa main droite ; du pouce, de l’index et du majeur réunis, tapota trois fois sa large paume gauche, ouverte et plane.
 » Tkt, tkt, tkt !  »
Lucie et Martine s’arrêtèrent net de cancaner mais ne levèrent pas même les yeux sur lui. Elles fixaient leur salade de fast food comme si elles devaient y trouver un billet gagnant de la loterie. Roland chercha autre chose à ajouter, ne trouva pas, fit volte-face et alla se commander à boire. Il n’avait pas fait deux pas que le tchitchat des filles reprenait dans son dos. La conversation minuscule de deux souris. Roland, soda payé, cannette de papier-carton en main, revint par la bande. Il s’assit à deux tables à peine, en épieur. Nouveau silence. La basse-cour se fige quand l’air charrie l’odeur du renard; toutes proportions gardées. Jean à moitié sur les fesses, le marcel 100% coton, ce n’était pas un méchant, ce Roland. Ni un rusé. Il ne cherchait à voler qu’un sourire. Mais les demoiselles prirent le large dans un froufrou; elles allaient, ailleurs, étaler leur plumage bariolé.

Illustration Ange7.

——————————————————————————-
Par ailleurs, l’année dernière, à la même heure : Le buzz (in version 1/2)
La guêpe, gainée d’or et noire de gala, exhibe volontiers ses lignes impeccables
————————-——————————————————