Printemps

herbe

 

Des bras ouverts, accueillir un temps frais qui fait merveille, le formidable soupir du monde qui se réveille. Et enfin désenfermé, voyager où bon se semble, sentir la terre qui tremble des pousses prêtes à germer. Dans le ciel qui vocalise, cueillir les parfums nouveaux que le vent matérialise en un bouquet de cristaux. Respirer, jusqu’aux yeux, ce chant de vie qui reprend, en se lavant au torrent des restes du cocon vieux. Être, renaître, exister, par bonheur, par goût d’amour, connaître la volupté, ô beau temps, de ton séjour !

Photo Ange7, créations ∑ma, Séoul 2009.


-*- Fatigué(e) de messeoir ? Accordez vous un article au hasard du journal de 5h12 -*-

Publicités
Publié dans JOURNAL. Étiquettes : , , , , , . 2 Comments »

Bientôt l’automne

Quand on sera bien en automne,
Je te confierai un secret.
Celui de la couleur des pommes,
Du goût du vent et des regrets.

À petits mots, je dirai comme
j’ai vu un jour l’amour passer.
Passer tout près, un bel automne,
Passer tout près, mais pas assez.

Ses yeux étaient couleur d’automne,
Sa peau avait le blanc du lait,
Un frais parfum de cardamome
L’accompagnait où elle allait.

Elle avançait, reine au royaume,
D’un pas noble qui enivrait,
Tant que les arbres de l’automne
Sur son chemin se découvraient.

Comme les feuilles au vent d’automne,
Aux chorégraphies compliquées,
Ses boucles en suivez-moi-jeune-homme
Volaient piquaient et repiquaient.

Mon coeur à ces pointes pilums
S’est ouvert une grave plaie
Que tous les baumes de l’automne
Couvrent sans pouvoir apaiser.

Voilà que je suis à l’automne,
Qu’importe s’il est remâché :
Ce souvenir est mon opium,
Et je ne peux m’en détacher.

Photo Ange7, Séoul 2008.

-*-
-*- Besoin de karma ? Tentez donc un article au hasard du journal de 5h12 -*-
-*-

Publié dans AUDIO, CHANSONS, JOURNAL. Étiquettes : , , , . Leave a Comment »

Ces matins-là

 

himalaya_croissant2.jpg

A sa silhouette de bonbonne, on savait qu’il était bonhomme et il portait sur ses joues grasses les traces d’un sourire sincère. Tous les matins, potron-minet, à pas comptés, il descendait les escaliers de son immeuble. En se tenant bien à la rampe, avec la respiration ample du sportif qui s’économise. En bas de la rue l’attendait le bonjour léger de la boulangère, l’odeur parfaite du pain frais et deux croissants au beurre. Il réglait avec l’appoint et reprenait son chemin direction l’Himalaya. L’ascension qui s’en suivait était épisode épique. Chaque degré se gravissait au prix d’un effort physique phénoménal. Quatre étages, marche à marche, dans une croissance exponantielle de la difficulté. Monter directement au ciel aurait été plus aisé. Mais une volonté stoïque et un parfum de viennoiserie soutenaient l’ héroïque alpiniste dans sa grimpée au paradis.
Car à la table, quel bonheur, le café, les croissants au beurre… Mince ! Il a oublié le journal.

Montage Ange7.

 

Publié dans AUDIO, JOURNAL. Étiquettes : , , , , . 2 Comments »