Retour à l’envoyeur

AfricA

Entends le tam-tam régulier de ma terre cacaotée elle est inondée de lumière et éprise de sons rythmés Vois sur nos corps le noir de nuit qui est plus fort que le soleil la danse appelle la rosée sueur qui fait briller nos peaux Attends tout le temps nécessaire et tu ne seras pas déçu chasse tes idées préconçues ma terre entrera dans ton coeur Tu apprendras son mouvement rapide lent et saccadé la résonance de son sang la profondeur de sa beauté Tu sentiras la terre mère te reconnaître et t’aimer tu l’aimeras les yeux fermés ton voyage enfin terminé

 

 

Illustration Ange7 2009.


 

-*- Fatigué(e) de xylographier ? Accordez vous un article au hasard du journal de 5h12 -*-

Publicités
Publié dans CHANSONS, JOURNAL. Étiquettes : , , , . 2 Comments »

Printemps

herbe

 

Des bras ouverts, accueillir un temps frais qui fait merveille, le formidable soupir du monde qui se réveille. Et enfin désenfermé, voyager où bon se semble, sentir la terre qui tremble des pousses prêtes à germer. Dans le ciel qui vocalise, cueillir les parfums nouveaux que le vent matérialise en un bouquet de cristaux. Respirer, jusqu’aux yeux, ce chant de vie qui reprend, en se lavant au torrent des restes du cocon vieux. Être, renaître, exister, par bonheur, par goût d’amour, connaître la volupté, ô beau temps, de ton séjour !

Photo Ange7, créations ∑ma, Séoul 2009.


-*- Fatigué(e) de messeoir ? Accordez vous un article au hasard du journal de 5h12 -*-

Publié dans JOURNAL. Étiquettes : , , , , , . 2 Comments »

Aux quatre vents

.
quatre.jpg
.
Comme on pensait, tu t’en souviens,
que l’on serait toujours ensemble,
que le temps ne saurait glisser,
entre nous quatre, un filet d’air.
Vois comme tout va de travers.
Je suis seul en terre étrangère,
à composer de mauvais vers
que je ne t’envoie déjà plus.

Et les autres ont disparu.

Qui par le ciel, qui par la mer,
on ne sait pas même où ils errent.

Solitaires et sans nous.

Photo Ange7, Séoul 2007.

——————————————————————————-
Par ailleurs, l’année dernière, à la même heure : Pin Pon Pin
La pharmacie, c’est étrange, clignote orange. Un signe de la croix. Elle ouverte et si verte, ma foi, à chaque fois
————————-——————————————————

Publié dans JOURNAL. Étiquettes : , , , . 3 Comments »