court éloge de l’aberrant

aberrance

Quel ennui d’être figurant,
Serré dans le même costume,
Obéissant à la coutume
D’un immobilisme frustrant !

La tradition est un tyran
Qui vole nos rêves de plumes,
Et les martèle sur l’enclume
À coups furieux et térébrants.

Tout est prévisible, flagrant,
Rien ne naît jamais de la brume
Ni ondine aux formes d’écume
Ni monstre au profil effarant.

On se console en soupirant,
Qu’ayant quitté ce lourd volume,
Nous attendent les joies posthumes
D’un dérèglement enivrant.

Photo Ange7, Séoul 2009 .


-*- Écoutez donc le pizzicato d’un article au hasard du journal de 5h12 -*-

Publicités
Publié dans JOURNAL. Étiquettes : , , , . Leave a Comment »

brin de toilette

bain

 

Les cahots du chemin de terre,
après l’averse salutaire,
sont le théâtre croquignol
des ablutions du rossignol.

De son bec fin, en grain de blé,
il s’applique pour asperger
de gouttelettes son costume
et repart diamants dans les plumes.

 

Photos DR, retouches Ange7.


-*- Fatigué(e) de lambiner ? Accordez vous un article au hasard du journal de 5h12 -*-

Publié dans JOURNAL. Étiquettes : , , , , . Leave a Comment »

Mon charabia moucharabieh

moucharabieh.jpg

Plus me faut te chercher, plume, faute cherchée
est à demi-trouvée, et à deux m’y trouver, on pourrait.
*
J’ai rayon pour ta plage et crayons pour créer
des rais longs de couleurs sur ta page de pleurs.
*
Roue tourne en mauvais sens et mauvais sang tout rompt
à la route mouvante où tout renoue en ronds.
* * *
Exsangue, je languis, que la lande te rende
au ruban de mes bras.

Photo Sethi, retouches Ange7.
Publié dans JOURNAL. Étiquettes : , , , . 6 Comments »

Un autre voyage

.
marseille_signac.jpg
.
Pour qui veut tenter la fortune,
D’autres terres sous la même lune,
Un bateau blanc l’attend à quai.
.
Le passage, c’est la coutume,
Coûte une exorbitante plume,
Avant l’aurore l’ancre est levée.
.
Plein midi, debout à la hune,
On se surprend priant Neptune,
De bien vouloir nous épargner.
.
L’arrivée se fait à la brune
On débarque nu, sans rancunes,
Alors la vie peut commencer.
.

Tableau « le port de Marseille », Paul Signac.

——————————————————————————-
Par ailleurs, l’année dernière, à la même heure : Strawberry Fields (version 1/version 2)
Assez efficace, la fraise. Elle ramène sa bouille et tourne en bourrique et vrille…
————————-——————————————————

Publié dans JOURNAL. Étiquettes : , , , , . 2 Comments »

Doux duvet

 

koreansnow.jpg

 

Arpèges de flocons,
ça chute en plumes d’anges
ça valse en ailes blanches
de glacés papillons.

La neige, enfin, daigne,
faire une apparition
à l’heure où la nuit saigne
sous les premiers rayons.

C’est un concert feutré,
virtuoses en sourdine
qui gentiment badinent
des airs désorchestrés.

Le tapis moutonné
craque sous la chaussure
et recraque à mesure
sous les pas tâtonnés.

La blancheur n’a qu’un temps :
ce soir ce sera flaque.
Jouissons en attendant
du gracieux spectacle.

Photo Ange7, Séoul 2007.

——————————————————————————-
Par ailleurs, l’année dernière, à la même heure : Monsieur le Maire
Les gens sont violents, c’est dit. / On ne peut pas les changer / Aussi depuis aujourd’hui / Dans les rues de la cité
————————-
——————————————————

Publié dans AUDIO, JOURNAL. Étiquettes : , , , . Leave a Comment »